Faire un stage à l’étranger

   Hello tout le monde !

Voici mon tout premier article sur le blog. J’ai décidé de vous parler d’un sujet qui peut en intéresser plus d’un : Faire un stage à l’étranger. Le souhait de nombreux étudiants qui souhaitent à la fois acquérir une expérience professionnelle et faire des progrès dans une langue étrangère. J’ai moi-même effectué mon stage de Master 1 à Los Angeles, en Californie. Alors pour tous ceux qui galèrent dans leur projet, cet article est fait pour vous.

Bien sûr, ce que je conseille dans cet article n’est pas exhaustif.  Pour le rédiger je me suis inspirée de mon expérience personnelle, prenez ce qui a de bon pour vous! Bonne lecture!

xx

Réflexion & Anticipation

xx

Effectuer un stage à l’étranger est une décision importante qui ne se prend pas sur un coup de tête.

Car si on agit souvent sur le coup de l’excitation, poussé(e) par un grand désir de partir loin de notre vie monotone, il est important de se poser les bonnes questions.

1 – Où vais-je aller ? Pourquoi ? Suis-je prêt(e) ? Réfléchissez longuement à votre destination en fonction de vos envies, de vos capacités linguistiques et aussi de votre domaine d’étude/de professionnalisation. C’est un choix décisif car pensez que vous allez y vivre un moment et qu’il est TRÈS important de vous y sentir bien.

2 – Rédigez un CV et une lettre de motivation, selon les normes et dans la langue du pays choisi, avant de soumettre vos candidatures.

3 – Dès lors que vous avez trouvé votre stage et que votre convention est signée, il faut s’occuper des démarches administratives pour avoir le droit de travailler dans le pays : obtenir un visa ou un numéro de sécurité sociale. De plus il faut planifier et organiser votre départ : trouver un logement, s’occuper de votre assurance etc.

Pour toutes ces raisons, je vous conseille de prendre une avance de 4 à 5 mois avant le début de votre stage. En ce qui me concerne, quand je suis partie à Los Angeles, pour un départ fin Avril je m’y étais pris en Janvier.

 

Préparer son départ

xx

faire un stage à l'étranger

xx

Une fois votre convention de stage validée, il faut préparer votre départ. Et pour cela un seul mot prime : L ‘ O R G A N I S A T I O N , pour ne pas être dépassé(e) par les évènements et/ou pris au dépourvu lorsque vous serez sur place.

J’ai plusieurs petits conseils à ce sujet. L’idée principale est de poser par écrit les différentes étapes à effectuer avant votre départ.

Le plus simple est de faire une « To Do List » en y inscrivant tout ce que vous devez obtenir/faire avant la date de votre départ. Des étapes les plus importantes (comme la demande de visa, le logement, les billets d’avion…) aux plus secondaires (forfaits téléphoniques, cartes de transports, coût de la vie sur place…).

Voici quelques points d’une « To Do List » sur lesquels il faut prioritairement se pencher.

╳ LE VISA ET/OU LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

Une des étapes les plus importantes de votre expérience, car retenez bien que dans les pays hors Europe comme les États-Unis par exemple, sans visa vous ne pouvez pas faire de stage sur le territoire. Même si votre stage est d’une durée inférieure à 3 mois. Certaines entreprises vous diront qu’un Visa Touristique est suffisant, ce n’est pas le cas, et c’est illégal. Tout ce que vous gagnerez c’est un aller-retour direct pour la France.

Pour un stage en Europe, renseignez vous sur les formalités de votre pays d’accueil. Vous y allez en tant que « travailleur/salarié » et ce statut est bien spécifique, peut importe le pays.

╳ LE LOGEMENT

Le logement que vous allez prendre dépend de votre budget (qui lui même dépend de votre destination bien souvent) mais aussi et surtout à votre personnalité. Plusieurs options s’offrent à vous, pour les moins couteuses d’entre elles on va retrouver :

  • En famille d’accueil : des résidents locaux qui vous logent et vous nourrissent en échange d’une somme d’argent, souvent il faut s’adresser à des organismes qui vous trouvent directement ces familles.
  • Faire une colocation : sans doute l’un des moyens les plus économiques ; vous pouvez trouver vos futurs colocataires via les réseaux sociaux ou des sites internet comme Easyroomate.com , Roomster,..
  • Les Auberges de jeunesse
  • Les Appart’Hotels
  • AirBNB

! N’oubliez pas de prendre en compte dans vos critères de sélection le côté « pratique ». Choisissez un logement géographiquement proche de votre lieu de stage, ou du moins facilement accessible en transports (traffic you know).

╳ ÉTABLIR UN BUDJET

Pour ne pas avoir de mauvaise surprise une fois sur place au bout d’un mois ou deux, je vous conseille d’établir un budget à l’avance. Mettez en lumière les dépenses/les revenus que vous aurez, le mieux est de le calculer au mois.

Ainsi vous devrez prendre en compte :

  • Le Loyer
  • Les dépenses liées aux courses quotidiennes : alimentation,…
  • Le forfait téléphonique
  • Les dépenses liées au transport : location de voiture/essence ou titre de transport
  • L’assurance (santé, responsabilité civile…)
  • Les dépenses liées aux sorties/shopping/activités

Ainsi que les revenus/aides financières auxquels vous pouvez éventuellement prétendre :

  • L’Aide à la mobilité internationale
  • La Bourse de Stage Erasmus
  • Renseignez-vous sur les autres bourses disponibles en fonction de votre destination et qui peuvent vous être octroyées par votre région ou votre département.
  • N’oubliez pas également de vous renseigner sur les gratifications de stage auxquelles vous avez DROIT.

 

╳ LE REPÉRAGE À DISTANCE POUR UNE MEILLEURE EXPÉRIENCE SUR PLACE

Avec Internet il est très facile de se faire une idée des lieux indispensables à votre vie quotidienne qui se trouvent à proximité de votre logement tels que les supermarchés, les laveries, les pharmacies, les coins sympas pour sortir, etc. de manière à ne pas se retrouver trop déboussolé(e) lorsque vous arriverez.

xx

Quelques pistes pour trouver un stage à l’étranger

xx

  • Le site de l’étudiant.fr publie des annonces pour des stages en Europe, principalement en Espagne et en Angleterre, ainsi qu’hors des frontières européennes, moins nombreux cependant.
  • Le site de France Diplomatie et sur le Portail de la Fonction Publique proposent des offres de stages dans les différents ambassades/consultats français aux quatre coins du monde.
  • Les sites de recherche d’emploi ont une section « stage »: Indeed, Monster, ProfilCulture…
  • Il existe des sites spécialisés dans l’envoi de stagiaires dans des entreprises étrangères (assez onéreux) : MyInternshipAbroad, EF…
  • Il existe également des associations telles que « Le Club Teli ». Le Club Teli répertorie sur leur site internet des centaines de propositions de stages (mais aussi jobs d’été, du bénévolat, etc.) à l’étranger. Pour y avoir accès il suffit de devenir membre (45€ pour 1 an). J’ai trouvé mon stage à Los Angeles, en postulant à une de leurs annonces. Ils mettent également à disposition des dossiers détaillés pour vous aider à préparer votre départ ainsi qu’un forum d’entraide.
  • Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn etc.) : postez des messages ou inscrivez-vous sur les groupes de discussion qui correspondent à vos recherches.
  • Un dernier conseil : n’hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées dans les entreprises qui vous intéressent.

xx

J’espère que cet article a pu vous aider !

N’hésitez pas laisser un commentaire à me parlant de vos propres pistes pour trouver des stages à l’étranger. Je suis à nouveau à la recherche de mon prochain stage !

 

Himerope

À lire également

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *